Besoin d’aide ?

Le titre-restaurant Bimpli (ex Apetiz) est-il plus avantageux qu'une augmentation salariale ?

Sans hésitation, nous vous répondons oui ! Le titre-restaurant, quelle que soit sa forme, ticket papier ou dématérialisé sous forme de carte resto, a davantage d’efficacité grâce à sa réglementation avantageuse. Contrairement à une prime ou augmentation de salaire, il bénéficie d’exonérations sociales et fiscales :

  • Pour vous, employeur : le montant attribué est totalement exonéré de charges sociales et fiscales jusqu’à 1 251,80 €(1) par an et par salarié et vient en réduction de l’assiette d’imposition. A participation équivalente, opter pour le chèque ou la carte Bimpli resto (ex Apetiz) vous coûte 1,5 fois moins cher que le versement d’une prime ou d’une hausse salariale !
  • Pour vos salariés : la somme perçue est totalement exonérée de cotisations sociales, de CSG et de CRDS(1) et d’impôt sur le revenu(2). A participation équivalente, opter pour le chèque ou la carte titre-restaurant Bimpli (ex Apetiz) rapporte presque 2 fois plus (1.8 pour être précis) que le versement d’une prime ou d’une augmentation de salaire !

Découvrez le détail des exonérations de cotisations sociales et fiscales dont bénéficie le titre-restaurant

Vous êtes intéressé par le titre-restaurant ? Contactez-nous pour obtenir un devis, un expert Bimpli (ex Apetiz) reviendra vers vous en moins de 24h ouvrées.

(1) Conformément aux modalités de la réglementation en vigueur (article L.136-1-1 du Code de la Sécurité sociale, Circulaire ACOSS n°2009-013 du 4 février 2009 et doctrine administrative BOI-RSA-CHAMP-20-50-30 :

– pour le salarié : conformément aux modalités de la réglementation en vigueur dans la mesure où la part patronale ne dépasse pas 5,69 € par repas compris dans la journée travaillée.

– pour l’entreprise : le plafond légal en 2022 est de 1 251,80 € (plafond calculé sur la base de 220 jours travaillés comprenant un repas : 5,69 € x 220 = 1 251,80 €).

(2) Conformément aux dispositions du 19° de l’article du 81 du Code général des impôts.

(3) Pour les entreprises éligibles à l’impôt sur les sociétés pour au moins une partie de leur activité.

(4) Hors contribution exceptionnelle et/ou sociale sur l’impôt sur les sociétés.

(5) Taux d’impôt sur les sociétés 2021. Pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 10 M€, ce taux s’applique au-delà de 38 120€ de bénéfices tandis qu’un taux réduit d’impôt de 15% sur les sociétés s’applique en-deçà.

(6) Pour les personnes relevant du régime général de la Sécurité sociale des salariés.

(7) Le calcul ici obtenu reste une approximation. Un détail exhaustif nécessiterait l’intervention d’un comptable pour un calcul personnalisé.

(8) En fonction de la situation personnelle du salarié (cf. avis d’imposition).

NB : L’ensemble des informations présentées dans le tableau est donné à titre indicatif, sous réserve d’évolution de la réglementation, et tient compte d’un strict respect de la réglementation applicable au titre-restaurant afin de faire profiter tant l’entreprise qui les attribue que les bénéficiaires, des conditions sociales et fiscales les plus favorables.

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question ?

Contactez-nous