Les bonnes nouvelles de la rentrée pour le titre-restaurant,
le forfait mobilités durables et le titre CESU préfinancé

 

En ce début septembre, les nouvelles mesures mises en place par le gouvernement en faveur du pouvoir d’achat vont réjouir employeurs et salariés.

Bimpli vous simplifie la vie et décrypte pour vous toutes ces nouveautés sur les titres spéciaux de paiement et avantages salariés.

 

TITRE-RESTAURANT

  • Nouveau plafond de dépense 25 € par jour 

Depuis le 1er octobre 2022, le plafond de dépense quotidien du titre-restaurant est passé de 19 à 25 €, dans tout le réseau d’acceptation des titres-restaurant, c’est à dire les restaurants et les commerces alimentaires (supermarchés, magasins bio, boulangeries, primeurs, boucheries…). Cette mesure fait partie du plan de soutien gouvernemental au pouvoir d’achat des Français.

Ce plafond de dépense s’applique pour tous les titres-restaurant, du lundi au samedi inclus. L’utilisation des titres-restaurants le dimanches et les jours fériés reste réservée aux salariés et agents qui travaillent ces jours-là, sur autorisation de leur employeur.

 

  • Nouveau plafond d’exonération employeur 5,92 €

Le plafond d’exonération du titre-restaurant est revalorisé à 5,92 euros par titre (au lieu de 5,69 €), applicable 1er septembre 2022 jusqu’au 31 décembre 2022.1

💡 Vous voulez augmenter facilement le pouvoir d’achat de vos salariés ? Il vous suffit de revaloriser le montant de leurs titres-restaurant, en ajustant votre part patronale à ce nouveau plafond. La valeur maximale pour bénéficier de cette exonération est comprise entre 9,87 € et 11,84 €.

👉Consultez notre document « Tableau des valeurs du titre-restaurant » qui vous indique en détail la valeur des titres-restaurant que vous pouvez attribuer à vos collaborateurs, en fonction de votre taux et montant de participation employeur.

 

  • Usage élargi du titre-restaurant dans les commerces alimentaires affiliés 

A partir du 1er septembre 2022, le titre-restaurant pourra être utilisé pour acheter n’importe quel article alimentaire, qu’il soit ou non directement consommable. Cette mesure exceptionnelle s’applique jusqu’au 31 décembre 2023.

Les commerçants et notamment les enseignes de grande distribution devront modifier leur système de caisse pour pouvoir accepter les paiements en titre-restaurant sur des produits anciennement non-éligibles. Cette nouvelle mesure ne sera donc pas opérationnelle partout dès le 1er septembre, le temps que la technique suive !

Cette nouvelle liberté ravira les salariés bénéficiaires Bimpli Resto, carte ou chèque, qui n’auront plus à se soucier de savoir si tel produit alimentaire est éligible au paiement en titre-restaurant.2

 

 

 

 

TITRE MOBILITÉ

Le forfait mobilités durables voit aussi son plafond d’exonération employeur augmenter.

Ce forfait mobilités durables consiste en la prise en charge par l’employeur des frais de trajet domicile-travail effectués par les salariés en vélo (électrique ou non), en covoiturage (en tant que conducteur ou passager), en transports publics ou à l’aide d’autres services de mobilité partagée.

Il est exonéré de cotisations et contributions sociales, dans la limite des montants suivants pour 2022 et 2023 :

  • 700 €par salarié du secteur privé et par an, et 900 € pour la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion et Mayotte,3
  • 800 €, lorsque le salarié cumule le forfait mobilités durables avec la prise en charge obligatoire des frais de transports publics.3

 

💡Ceci représente une augmentation de 200€ par rapport au plafond d’exonération précédent : une belle opportunité pour encourager les salariés du secteur privé à utiliser les déplacements verts pour leur trajet domicile/ travail et pallier l’augmentation du prix du carburant !

Parlez-en à votre conseiller dédié Bimpli ou envoyez-nous un message via la rubrique « Contactez-nous ».

 

 

TITRE CESU PRÉFINANCÉ

Le plafond d’exonération du titre CESU préfinancé augmente lui aussi : il passe de 1 830 € à 2 265 € par an et par salarié, avec effet rétroactif au 1er janvier 20224.
Cette augmentation de plus de 400 € est la première en 16 ans. L’occasion de faire profiter vos salariés de ce pouvoir d’achat supplémentaire, utilisable pour divers services à la personne : garde d’enfant, ménage, repassage, jardinage, cours à domicile (sport, musique, informatique, soutien scolaire…), etc. 🌞L’éventail de prestations disponibles est large et répond à tous les besoins de vos collaborateurs pour un meilleur équilibre vie professionnelle/ vie personnelle.

👉Parlez-en à votre conseiller dédié Bimpli ou envoyez-nous un message via la rubrique « Contactez-nous ».